immigrer à Toronto déménager à Toronto voyager à Toronto se loger à Toronto
Le système de santé de l'Ontario OHIP Le Guide de Toronto informations importantes sur Toronto Trouver un emploi à Toronto
Vous êtes ici: Page d'accueil > Vie professionnelle > Ma vie professionnelle

Vie professionnelle



Ma vie professionnelle


La vie professionnelle est sensiblement différente de ce que j'ai pu vivre en France. Les relations commerciales sont plus détendues ici, les gens moins stressés. Combien de fois mes collègues m'ont dit "don't stress!" quand j'ai commencé à travailler à LaCie !

Un autre point très appréciable est que les horaires de travail sont respectées. Mes horaires sont de 9h00 à 17h30, avec une pause déjeûner de 40 minutes environ. Je peux rester plus tard, mais pour y faire quoi ? Tous mes clients qui eux finissent à 17h00 ou 17h30 ne font pas d'heures supplémentaires ! Il est d'ailleurs en général impossible de les joindre après ces heures ... Ca change de la France !

Pour un poste équivalent en France, je pense que je serais obligé de rester au bureau jusqu'à 18h00 ou plus (encore que depuis l'application des 35 heures, c'est peut-être moins vrai). Toujours est-il que le niveau de salaire serait probablement moins élevé en France qu'ici.

J'ai changé de poste en Octobre 2003, pour passer des ventes au Support technique, en tant que Responsable du département du Service (qui englobe le support technique). Là encore, la proirité a été donnée à la promotion interne, avant le recrutement d'une personne extérieure à LaCie. Gros changement, puisque nous recevons toutes les requêtes de service pour l'ensemble du Canada. Je dois dire que mes horaires sont un peu plus longs qu'auparavant, mais le travail y est aussi plus intéressant, et varié. Il y a toujours quelque chose à apprendre, de nouvelles choses à connaître, de nouveaux problèmes à résoudres. Je ne regrette pas ce choix d'avoir changer de poste, l'approche des produitrs est totalement différente et très enrichissante.

Avantage de LaCie Canada : petite structure, 6 personnes aux ventes, peu de différences "hierarchiques". Les gens sont accessibles et disponibles. Inconvénient : peu de possibilité d'évolution interne hélas, sauf en cas de départ d'un employé dont vous visez le poste, ce qui a été le cas pour moi. Aussi, chaque personne a sa place et si elle est absente, cela peut destabiliser la structure (plus vrai au Support Technique que aux ventes, car moins de personnes).

La vie professionnelle s'arrête après l'heure de débauche et cela laisse beaucoup de temps pour la vie de famille, beaucoup mieux prise en considération au Canada qu'en France. Les gens ne sortent d'ailleurs que peu souvent entre collègues. Il y a une réelle séparation entre les relations professionnelles et personnelles.

Point positif, ou négatif (c'est selon) : vous pouvez vous faire recruter très rapidement. La raison est simple, vous pouvez vous faire virer en une semaine !! De même; vous pouvez quitter votre emploi dans des délais très courts... Les employés sont ici beaucoup plus mobiles qu'en France, c'est aussi parce que le système canadien le permet. Hélas, la France n'en est pas là et les procédures de recrutement sont souvent longues, tellement le risque est important en cas "d'erreur"; mettre en place une procédure de licenciement est alors long et complexe....

Point très positif également : on regardera ici beaucoup plus votre expérience professionnelle que vos displômes... L'opposé de la France. Cela laisse beaucoup de chances à ceux qui n'ont pas de diplômes "étincelants" mais qui peuvent justifier d'une expérience professionnelle suffisante.

Côté vacances, 2 semaines par an en général, parfois moins en fonction des entreprises (à négocier). Accrochez-vous, le système est ici sensiblement différent de la France... Pas de RTT ! De même, les syndicats sont quasiment inexistants, mais des recours en justice sont tout de même possibles en cas de litige avec un employeur, comme un licenciement abusif. Au Québec, il semblerait que le système soit plus "français", donc plus protecteur pour les employés... A vérifier. Si vous avez une expérience au Québec, faites la moi parvenir, je mettrai votre avis ne ligne.


Créer son entreprise : un jeu d'enfant

Pour en avoir fait l'expérience en France, la procédure est complexe et vous pouvez facilement et rapidement vous décourager de créer votre structure par peur de ne pas savoir, de mal faire, ou encore des coûts impliqués. Je m'étais rensigné auprès d'un expert comptable à l'Hôtel des Impôts de Cholet, et en sortant après 2h d'entretien, j'étais plus embrouillé qu'en entrant...

Au Canada, oubliez tout ce que vous avez vu, c'est d'une simplicité extrême. Vous devez tout d'abord enregistrer (Register) votre entreprise. Je parle ici d'une entreprise "en nom propre" ce qui signifie que vous en êtes le seul employé. Pour ce faire, rendez vous sur le site Ontario Business Connects, vous pouvez le faire en ligne. Les frais sont de $60 (vérification du nom choisi), si vous choisissez votre nom/prénom comme dénomination d'entreprise, les frais sont alors nuls. Si vous faites de la vente de produits, vous aurez besoin d'un permis de vendeur qui vous pouvez demander par téléphone (voir le même site pour information). Ce numéro est aussi appelé PST Number car c'est aussi votre numéro d'enregistrement à la taxe provinciale. D'autres règles sotn à connaître, mais globablement, les procédures sont simples et vous trouverez toujours à qui parler en appelant la help line. J'ai pu ainsi créer ma propre "société", en quelques jours, et commencer à travailler pour mon compte presque immédiatement... incroyable et inimaginable en France ! Vous avez des idées ? un esprit d'entreprenariat ? lancez-vous !


Bilan : je préfère 100 fois être ici qu'en France, à poste équivalent. Vous partagerez peut-être aussi ce point de vue après avoir vécu cette expérience... J'apprécie aussi beaucoup la souplesse du système concernant la création d'entreprise et la facilité de se mettre à son compte. Voir aussi "notre bilan".





Le Guide de Toronto © - Site optimisé pour une résolution minimale de 800x600
Toutes les informations de ce site sont propriété de Mathias Rousseau (mathias(dot)rousseau(at)free(dot)fr)
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation
Dernière modification: