immigrer à Toronto déménager à Toronto voyager à Toronto se loger à Toronto
Le système de santé de l'Ontario OHIP Le Guide de Toronto informations importantes sur Toronto Trouver un emploi à Toronto
Vous êtes ici: Page d'accueil > Toronto > Coût de la vie

Toronto



Coût de la vie


Coût de la vie global: dans les villes les plus chères du Canada

Note: pour le coût du logement, rendez-vous à la rubrique "Logement".

Si les loyers sont si élevés, le coût de la vie en général reste assez similaire à ce que j'ai pu observer à Montréal par exemple. Avant le passage à l'Euro, les prix étaient en moyenne de 20 à 25% supérieurs à ceux pratiqués en France, pour des produits identiques (ou presque). Fruits et légumes (génétiquement modifiés ou pas) étaient à des prix raisonnables. Les produits laitiers étaient en moyenne plus cher et tout particulièrement le lait "full fat" (entier). Les viandes étaient également en moyenne plus chères qu'en France. Mais depuis notre voyage dans la famille en septembre 2002, nous avons vu une augmentation générale des prix en France, depuis le passage à l'Euro. Vous trouverez cependant de tout pour cuisiner de façon correcte.

Un tableau Excel des prix des biens de consommation courante à Toronto est disponible ci-dessous. J'essaie de mettre ce fichier à jour quand je le peux, mais il se peut que certaines données datent un peu...

Tableau des coûts des produits de consommation courante (mis à jour occasionnellement)

Les moyens de transport publics sont au tarifs fixe de $2.75 par trajet (2008), correspondances incluses, que ce soient pour les bus, tramways ou métros. Un abonnement mensuel coûte de $80 à $100 (l'équivalent d'une carte orange à Paris). Il vous coûtera moins cher d'acheter les tickets de TTC chez un dépanneur ou un point de vente par carnets de 5 ($11). A noter que à mon arrivée en 2001 les tickets de transport coutaient $2.25 et que depuis il y eu plusieurs hausses successives, qui visaient à financer la modernisation du réseau des transports de Toronto.

Les assurances représentent sans doute l'un des pôles de dépenses les plus importants pour les habitants de Toronto et surtout ceux qui possèdent une voiture (voir page "Automoble"). Il vous faudra assurer votre appartement, votre voiture, votre vie (assurances-vie), probalement assurer votre retraite (RRSP) et votre santé (mutuelle complémentaire si non proposée par votre employeur). Accumulées, toutes ces assurances (ou même que celles qui sont les plus communes comme l'assurance habitation et l'assurance auto) pourront se chiffrer à plusieurs milliers de dollars par an (presque $3,000 pour moi par exemple). Des dépenses à budgeter donc pour ne pas avoir de mauvaise surprise.

Aussi, visitez ma page sur le Logement et la page "Automobile".


Quelques explications

Il existe une raison qui explique que la vie soit plus chère à Toronto qu'ailleurs. Cette ville pourrait être qualifiée de 'ville champignon' tellement elle a grandit vite ces dernières années. Selon les données de la ville de Toronto (Voir le site des caractéristiques de Toronto) la population est à 48% immigrée. Cette ville a en fait drainé une très grande partie de l'activité économique du Canada, et ainsi vidé des villes comme Québec ou Montréal, ce qui explique que le coût des loyers notamment, soit plus faible là-bas qu'ici. Toronto est aujourd'hui la ville la plus puissante du Canada d'un point de vue économique (Suivre ce lien pour plus de détails). De nombreuses sociétés se sont installées ici, alors qu'elles étaient initialement à Montréal. Les problèmes liés à la défense de la francophonie et à l'indépendance du Québec n'y sont sans doute pas pour rien.

La population de Toronto est aujourd'hui de plus de 2.5 millions d'habitants. En 1996, elle était de 653 734 habitants (source : site web de la ville de Toronto). Toronto fait aujourd'hui face à l'arrivée de personnes toujours plus nombreuses à la recherche d'un emploi. La demande de logements est ainsi très supérieure à l'offre, ce qui provoque une flambée des prix. Fort heureusement, les Jeux Olympiques n'ont pas eu lieu ici, ce qui aurait eu pour effet de faire encore grimper les prix, face à l'afflux de main d'œuvre nécessaire aux travaux à effectuer.

J'ai reçu la visite d'un autre VIE de Détroit fin 2001, qui me disait que les loyers là-bas étaient moins chers qu'à Toronto. La prime d'un VIE à Détroit s'élève à 17.000 FF environ … Pourtant cette ville n'est qu'à 4 heures de route. Toronto à mes yeux se rapproche beaucoup plus d'une ville nord américaine que d'une ville " canadienne " ou québécoise, y compris d'un point de vue culturel.





Le Guide de Toronto © - Site optimisé pour une résolution minimale de 800x600
Toutes les informations de ce site sont propriété de Mathias Rousseau (mathias(dot)rousseau(at)free(dot)fr)
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation
Dernière modification: