immigrer à Toronto déménager à Toronto voyager à Toronto se loger à Toronto
Le système de santé de l'Ontario OHIP Le Guide de Toronto informations importantes sur Toronto Trouver un emploi à Toronto
Vous êtes ici: Page d'accueil > Enfants > Donner naissance à un enfant au Canada

Enfants



Donner naissance à un enfant au Canada


Nathalie (mon épouse) a donné naissance à Alexandre, notre fils, le 23 décembre 2003. Voici quelques informations dédiées aux personnes qui souhaiteraient vivrent la même expérience.



Suivi de la grossesse

La grossesse est prise en charge par le système de sécurité sociale de l'Ontario. La déclaration se fait par le médecin de famille (généraliste), qui prend le rendez-vous chez le gynécologue obstétricien, qui prend contact avec la personne concernée par téléphone pour confirmer le rendez-vous. Vous aurez le choix entre une sage-femme et un obstétricien. Ce choix se fait dans les 3 premiers mois.

En fonction de votre âge (et aussi de votre condition physique, antécédants familiaux etc), le suivi diffère. Il nous a été dit qu'avant 35 ans, il est assez superficiel, seulement deux échographies / visites pendant les 9 mois. Celle du 8eme mois, considérée comme étant importante en France (elle determine la grosseur et le bon positionnement du bébé par rapport au bassin), n'existe pas.

Après 35 ans, tout change, les visites se font plus nombreuses, même si elle demeurent superficielles. Du premier au 6eme mois, une visite mensuelle, puis du 6eme mois jusqu'à l'accouchement, une visite tous les 15 jours. Enfin, vous aurez une visite par semaine pour le dernier mois de grossesse.

Pour la première visite, vous aurez le droit à un checkup complet : pesée, prise de sang, examen d'urine, frottis, questionnaire, prise de la tension.

Pour les visites suivantes, examen d'urine, prise de la tension et pesée. Curieusement, pas d'examen du col de l'utérus, ni de test de depistage de la toxoplasmose, sauf si demandé par le patient, qui dans ce cas, aura un depistage tous les 2 mois.

6ème mois : examen sanguin pour un depistage du Diabète, et test pour une éventuelle péridurale. Vous pourrez aussi avoir une préparation à l'accouchement, mais ces séances sont payantes (à savoir).

Vous avez la possibilité de faire partie d'un programme qui se développe beaucoup au Canada (et ailleurs), le stockage de cellules souches. Ce système est dorénavant géré par une société privée et non plus par l'Hôpital du Mont Sinaï comme auparavant. Il vous faudra vous renseigner au moins 6 mois avant la date d'acouchement si vous souhaitez otper pour cette option. Son intérêt est de pouvoir utiliser ces cellules comme thérapie pour une utilisation future comme soin pour une maladie rare, etc. Ce procédé est certes un peu coûteux, mais peut rendre de très services, la thérapie basée sur les cellules souches se développant rapidement. Vous devrez tout régler avant le 5ème mois de grossesse. Notez qu'il existe plusieurs organisme de ce type au Canada. Renseignez-vous !

Vous pourrez aussi faire une visite de l'hôpital, mais cette dernière est payante... A voir avec l'établissement hospitalier dans lequel vous prévoyez d'accoucher.

Pas d'inquiétude tout de même, le taux de mortalité infantile n'est pas plus élevé ici qu'ailleurs, donc tout va bien. :-)



L'accouchement

Ce sera le médecin ou la sage femme qui vous accouchera, si il/elle est disponible (dans les heures de bureau). Sinon, ce sera le médecin ou la sage femme de garde au moment de votre accouchement. Vous serez alors prise en charge totallement. Egalement, vous aurez un monitoring des le début du travail, ce jusqu'à la naissance.

A tout moment du travail, vous aurez la possibilité de demander à avoir une péridurale, en présence du conjoint (ce qui diffère de la France). Vous aurez aussi l'option d'avoir un miroir positionné devant vous, afin que vous puissiez voir la naissance "en direct". Vous serez ramenée en chambre en chaise roulante après la naissance et non confortablement installée dans votre lit comme en France.

A la naissance, l'examen du bébé est le même que celui effectué en France, pas de problème de ce côté là. Ils sont très attentifs à la relation mère/enfant, et préconisent également l'allaitement maternel.



Séjour à la maternité

Le séjour dure 48h pour un accouchement normal (voie naturelle) et 72h pour une césarienne ou un risque de complications. Vous aurez cependant la possibilité de rentrer chez vous seulement 24 heures après l'accouchement.

L'après-grossesse se fait gratuitement à l'hôpital, dans une chambre pour 4 personnes en général. Vous pourrez peut être bénéficier d'une chambre pour 2, voire une chambre individuelle en fonction des conditions de votre contrat de couverture santé complémentaire.

Pensez à apporter un maximum de choses, car rien ou presque ne vous sera fourni. Les couches fournies par l'hôpital le sont en nombre très limité, aussi, Nathalie n'a eu que peu d'aide et d'information quant à la marche à suivre pour notamment obtenir les documents de naissance de l'enfant, ou tout simplement s'en occuper pendant la journée....

Il n'y avait pas de nursery en tant que telle à l'hôpital lors de l'accouchement de Nathalie, notre bébé est toujours resté avec sa maman pendant le séjour. Exceptionnellement, quand la maman prend sa douche et pour éviter que l'enfant reste seul dans la chambre, le bébé peut être confié aux infirmières dans leur bureau. En cas de douleurs de ventre dûes à l'accouchement, des médicaments vous seront proposés.

Il a été assez facile de comparer la France au Canada, car Diane est née en France, et Alexandre au Canada.
- Pour l'accouchement, la préférence de Nathalie va au Canada
- pour le séjour à l'hôpital qui suit l'accouchement, la France est meilleure
- pour l'après accouchement, la France encore. Au Canada, vous aurez une visite chez l'obstétricien et un frottis 5 semaines après la naissance. En revanche, Nathalie n'a pas eu de séances de ré-éducation du périnée... Aucun médecin n'en parle ou ne conseille ce type d'exercice.



Le suivi du bébé

Dans les 24h, le bébé est examiné par un pédiatre. Le 6è jour, un rendez-vous est pris avec un pédiatre (le rendez-vous est à prendre par le conjoint dés le jour de l'accouchement).

Pour sa visite du premier mois, pas de vaccin BCG. En revanche, les vaccins sont identiques à la france à l'exception qu'ils sont donnés les 2è, 4è et 6è mois, tout comme les visites chez le pédiatre qui ne sont pas mensuelles au Canada.

Vous avez la possibilité de choisir un pédiatre francophone, ce qui peut être à considérer si votre anglais laisse à désirer. En cas de maladie souvent dues à des virus, aucun médicament n'est donné "par plaisir", style antibiotiques qui, comme tout le monde sait, "ne servent à rien" pour les virus. Dans la plupart des cas, les médecins préfèrent attendre que le corps combatte "l'intru" tout en surveillant la fièvre. Seuls des médicaments pour faire baisser contre la fièvre sont recommandés mais si après 5 jours, la fièvre est toujours présente, l'enfant doit être examiné par un pédiatre. Et dans 100% des cas jusqu'à présent nos enfants n'ont pas eu "d'overdose" de médicaments même avec de la fièvre proche des 40°.

Les visites chez le médecin sont moins fréquentes qu'en France et les médicaments sont pris en charge par la mutuelle et non par le système de sécurité sociale canadien.



La grosse galère des certificats de naissance

Vous devez faire une déclaration auprès du Consulat de France dans le mois qui suit la naissance. Vous pourrez obtenir gratuitement un ou plusieurs certificats de naissance de votre enfant sitôt la déclaration enregistrée.

Pour le côté canadien, c'est un peu plus compliqué et seule la mère est l'interlocutrice privilégiée pour tous documents relatifs aux enfants. Vous devrez remplir un formulaire avec un chèque de $27,50 et les envoyer à la Mairie de Toronto afin qu'ils enregistrent la naissance. Ensuite, les informations sont transférées par la Mairie au Centre de Traitement des Naissances. Normalement, la Mairie doit vous envoyer une lettre pour vous informer de l'enregistrement de votre enfant ainsi qu'un N° d'enregistrement et la date à laquelle cela a été fait. En ce qui nous concerne, nous n'avons jamais rien reçu, sauf un coup de téléphone, confirmant l'enregistrement de Alexandre.

Ceci dit, pour les obtenir, il existe un service d'urgence délai de moins de 3 jours (payant) et un autre accéléré (gratuit) d'un délai de 15 jours (10 jours ouvrables après réception du dossier, sans délai postal). Mais vous devez leur prouver pour ce service accéléré l'urgence et la nécéessité d'avoir ces certificaux de naissance. Par exemple, si votre enfant est malade, a donc besoin de sa carte OHIP (une carte provisoire de 4 mois est délivré à la naissance de l'enfant), ou encore votre prochain voyage à l'étranger, donc nécessaire d'obtenir un passeport... Après avoir fourni les copies des preuves (certificats médicaux toujours payants, billets d'avion...) et avoir un répondant (personne se portant garant de vous, vous connaissant depuis au moins 2 ans !) vous leur envoyer la demande de certificat de naissance au complet.

Soyez patient car le temps de traitement du Centre est en moyenne de 18 semaines. En réalité, il approcherait des 12 mois voire plus. Ce problème est connu des Canadiens et du gouvernement. Il semblerait que les services de traitement des demandes soient surchargés, et ce depuis déjà longtemps, ce qui fait qu'ils accumulent le retard au fur et à mesure... Donc prenez votre mal en patience !

Attention: l'obtention de ce précieux certificat est payante. Et pour couronner le tout, il existe deux certificats de naissance canadien ; un en version abrégée ($25) et l'autre en version intégrale ($35). Et pour finir, en fonction des documents officiels que vous avez besoin, l'un ou l'autre vous est demandé. Eh oui, les $27.50 du début n'étaient que pour la Mairie de Toronto... De plus, sachez que pour obtenir la non moins précieuse carte de santé de l'Ontario (OHIP) de votre enfant, il vous faudra l'un des précieux documents !! Encore plus tordu : vous pouvez aussi présenter un passeport canadien au lieu du certificat de naissance... mais pour faire un passeport canadien, il faut... le certificat de naissance ! haha... Ce n'est pas une blague pourtant hélas. Le certificat de naissance est également requis lors de vos voyages internationaux en plus de son propre passeport, afin de prouver l'identité du bébé... Soyez vigilents donc et surtout ne les perdez pas car ils ne sont donnés qu'une seule fois.



La grosse galère (encore) des garderies

Il y a de nombreuses garderies anglophones à Toronto, pas de soucis de ce côté-là. Le plus difficile, c'est d'y rentrer... Les listes d'attente peuvent être longues. Pour les garderies francophones, c'est encore pire : elles sont moins nombreuses, et assez prisées. Du coup les listes d'attente sont encore plus longues. un conseil: pensez-y dés la grossesse, comme le font certaines mamans qui souhaitent mettre leur enfant dans une garderie en particulier....

Aussi, soyez préparés à payer une petite fortune... Les garderies sont des véritables pièges à sous. C'est horriblement cher... Donc faites le calcul : si l'un des deux conjoints n'a pas un salaire estraordinaire, il est possible que l'intégralité du salaire passe dans les frais de garderie.... C'est tout à fait possible ! Toutefois si vos revenus familiaux ne sont pas extraordinaires et que les deux parents travaillent un certain nombre d'heures, il est possible de se faire rembourser la totalité des frais de garderie par le gouvernement.





Le Guide de Toronto © - Site optimisé pour une résolution minimale de 800x600
Toutes les informations de ce site sont propriété de Mathias Rousseau (mathias(dot)rousseau(at)free(dot)fr)
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation
Dernière modification: