immigrer à Toronto déménager à Toronto voyager à Toronto se loger à Toronto
Le système de santé de l'Ontario OHIP Le Guide de Toronto informations importantes sur Toronto Trouver un emploi à Toronto
Vous êtes ici: Page d'accueil > Notre bilan > Bilan VIE

Notre bilan



Bilan VIE


Statut de VIE : les "plus"

Le VIE est à mon avis de loin le plus intéressant quand on cherche à s'expatrier, pour les raisons suivantes:

  • Ce système est simple et rapide à mettre en œuvre et est ouvert aux personnes ayant déjà fait leur service militaire
  • Il permet de pouvoir dépendre du système de protection sociale français, ce qui couvre une partie des risques liés à l'expatriation
  • Les indemnités sont bien souvent suffisantes pour une personne célibataire pour pouvoir profiter de la vie sur place. De plus ces indemnités sont exonérées d'impôts en France et dans le pays de mission. Cela dit, elle demeurent "juste" si vous partez avec votre famille et le visa qui sera délivré à votre époux/épouse ne lui permettra pas de travailler
  • La durée moyenne de la mission permet de pouvoir réellement tirer partie d'un emploi à l'étranger. C'est souvent un atout incontestable sur un CV.
  • La durée d'un VIE est comptabilisée en tant que trimestres pour vos cotisations de retraites. A savoir.



Statut de VIE : les "moins"

  • Les offres de missions sont peu nombreuses, ce qui réduit les possibilités de pouvoir bénéficier de ce système
  • Les indemnités ne tiennent pas compte du statut familial du candidat. Si vous partez avec votre petite famille, aucune indemnité complémentaire n'est accordée.
  • Les indemnités devraient dans certains cas être indexées sur le coût de la vie locale et non pas sur le coût moyen à l'échelle du pays (c'est très vrai pour le Canada ou les différences de coût de la vie entre les villes sont importantes). Les indemnités pour un VIE à Detroit USA (4 heures de route) par exemple sont 50% supérieures alors que la vie y est apparemment moins chère (d'après un contact VIE là-bas), juste car Détroit se trouve aux Etats-Unis
  • Les aides familiales s'arrêtent à la frontière française (dans le cas d'un couple avec enfant), la CAF ne prévoit rien pour dans ce type de mission, sauf pour ceux qui ne disent rien à la CAF... je n'ai rien dit. ;-)
  • Le système de protection sociale oblige à débourser, avant d'être remboursé, et ne couvre pas certains frais comme les lentilles jetables, très courantes aujourd'hui (ce problème avait été soulevé lors de la réunion d'information des VIE à Paris en 2001)
  • La participation aux frais de déménagement reste limitée dans le cas d'un couple (150 Kg par air, soit environ 1350€, donnée 2001).





Le Guide de Toronto © - Site optimisé pour une résolution minimale de 800x600
Toutes les informations de ce site sont propriété de Mathias Rousseau (mathias(dot)rousseau(at)free(dot)fr)
Reproduction totale ou partielle interdite sans autorisation
Dernière modification: